Motrice Be 4/4 83

Du type UST II, c’est-à-dire bidirectionnel avec portes des deux côtés, les motrices à bogies 81-83, à caisse métallique autoportante, sont des prototypes qui n’ont pas eu de descendance sur les réseaux helvétiques. Elles sont conçues pour circuler en commande multiple mais ce système n’est pas utilisé en exploitation régulière, en raison de problèmes techniques et d’exploitation.

Une nouvelle fois, les motrices 80 sont évincées par le trolleybus en 1976. Elles subissent alors des transformations pour la circulation sur la ligne suburbaine 5, reliant Neuchâtel à Boudry/Cortaillod. Elles sont équipées du système de sécurité et d’arrêt automatique des trains; les suspensions sont également renforcées. Les panneaux réclames sont supprimés.

La motrice 81 (581 dès 1980) est démolie à la fin de l’année 1986, alors que les deux autres unités de la série sont définitivement mises hors service en 1988 à l’arrivée des motrices Littorail supplémentaires 505 et 506.

La motrice 582 est exposée provisoirement au Musée suisse des transports, à Lucerne; offerte au réseau de Naumburg (Allemagne), elle est aujourd’hui exposée à Wiehe (à 30 km de Naumburg). La motrice 583, est conservée par l’ANAT.

Données techniques
Type

Be 4/4 81-83

Année 1947

Construction

Mécanique SIG

Electrique SAAS

Puissance 4x 36 kW

Vitesse 60 km/h

Gabarit

Longueur 12.2 m

Poids 13.2 t

Empattement 5.6 m

Capacité

Places assises  26

Places debout  39